Achyranthes aspera - Umuhurura - Umuhurura ou Nyiragahurura : « celle qui vient au secours »

Achyranthes aspera - Umuhurura

Umuhurura - Jardin de médicinale de Kamonyi (Rwanda)

Synonymes : Achyranthes annua Dinter, Achyranthes aspera L. var. sicula, Achyranthes indica (L.) Mill., Achyranthes obovata Peter.

Noms vernaculaires

- Kinyarwanda : Umuhurura ou Nyiragahurura « celle qui vient au secours »

- Kirundi : Umushamurankoko, Igikaramu, Umunyarutoke

- Langues du Kivu : Mushomolangoko (Mashi)

- Langues d’Ouganda : Mutassuka kkubo (Luganda)

Langues internationales

- Français : Achyranthe âpre, Herbe d’Eugène, Herbe des jeunes, Herbe d’Inde, La Zinde, Queue de rat, Achyranthe a feuilles rudes, collant, gendarme, Herbe sergent

- Anglais : Prickly Chaff Flower

- Español : Mosotillo, rabo de gato, rabo de chango, rabo de raton

Langue du sous-continent indien

- Sanskrit : Aghata

- Ayurveda : Apamarga, Chirchitaa, Shikhari, Shaikharika

- Hindi : Latjira, Chirchira

- Gujarati : Safad Aghedo

- Tamil : Shiru-kadaladi

- Bengali : Apang, chirchiti

- Telugu : Uttaraene

- Malayalam : Kadaladi

- Punjabi : Kutri

- San : Apamarga

- Unani : Chirchitaa

Proche orient

- Perse : Khare-vazhun

- Arabe : Atkumah

Distribution

Probablement originaire d’Asie du sud-est, Achyranthes aspera est une espèce pantropicale, présente dans la plupart des zones tropicales du globe. Elle s’est souvent naturalisée et est devenue une adventice parfois envahissante notamment dans de nombreuses îles du Pacifique. Commune dans son aire de distribution naturelle, la plante est bioindicatrice de la fertilité du sol.

Description

Achyranthes aspera L est une herbacée annuelle, largement ramifiée, à port dressé, de 30 à 80 cm de haut. qui se multiplie uniquement par graines.

Achyranthes aspera au Malawi

La plante est ancrée dans le sol par une racine en pivot qui assure sa stabilité de cette plante grêle.

La tige de la plante est pleine, poilue et de forme quadrangulaire, les faces sont marquées d’un sillon longitudinal.

Tige

Les feuilles pétiolées, simples sont opposées avec un limbe ovale au sommet pointu et la marge entière avec sur la face supérieure, 4 à 9 nervures latérales arquées. Elles sont poilues et vertes au dessus, soyeuses en dessous. Les jeunes feuilles sont de couleur argentée.

Feuille mature

Les inflorescences sont des épis de 10 à 50 cm de longueur, recourbés au sommet.
Les fleurs aux bractées en forme d’épine sont très petites, nombreuses, serrées et de couleur verte. Elles sont dressées vers le haut au sommet de l’épi avant la floraison, étalées au moment de la floraison et rabattues vers le bas à la fructification.

Inflorescence

Ses fruits sont des capsules ovoïdes, de 2 mm de long et 1 mm de large dotés de crochets qui s’accrochent facilement aux animaux et aux passants, ce qui permet à l’unique graine indéhiscente que contient chaque fruit d’être disséminée facilement.

Fruits

Utilisations

Alimentation

- Les feuilles peuvent être consommées cuites. La plante n’est pas cultivée ; les feuilles sont récoltées dans la nature pendant le saisons des pluies, ou toute l’année au bord des rivières et dans les zones humides.

- Les graines sont réputées très nutritives lorsqu’elles ont cuites avec du lait

- À Madagascar la plante est brûlée après séchage et les cendres fournissent par lixiviation et dessiccation un sel de potassium, préféré au sel marin pour faire la cuisine.

Fourrage

- La plante est utilisée comme fourrage donné aux chèvres ou aux lapins

Hygiène dentaire

- Les morceaux de racine sont utilisés comme brosse à dents.

Apiculture

- C’est une plante mellifère butinée par les abeilles

Utilisations médicinales

En Inde, Achyranthes aspera est considérée comme une des herbes ayurvédiques les plus puissantes ; elle est utilisée en médecine ayurvédique, Unani-Tibbi, et Siddha. Les manuscrits de l’Ayurveda qui la décrivent comme une plante amère, piquante, chauffante, laxative, stomachique, carminative. Elle est notamment indiquée comme agent anti-inflammatoire. La plante est aussi utilisée pour soulager et traiter les hémorroïdes, les indigestions, la toux, l’asthme, l’anémie, les troubles hépatiques, les nausées, les bronchites, les maladies cardiaques, l’ascite, la dyspepsie, la dysenterie.. .

En médecine ayurvédique, elle est utilisée pour préparer un médicament spécial appelé Kshara, largement utilisé dans les opérations chirurgicales pour traiter les fistules et en tant que médicament oral pour l’obésité, les tumeurs, etc.

Le tableau ci-dessous mentionne quelques unes des préparations médicinales utilisées en Inde :

Utilisation Parties utilisées Préparation Références
Diurétique utilisé en cas d’insuffisances rénales et d’œdème généralisé Plante entière Décoction pendant 20-30 minutes, à prendre le soir Nadkarni (2005)
Béribéri Plante entière Décoction : deux cuillères à soupe trois fois par jour Dwivedi (2004)
Pneumonie Plante entière Décoction : deux fois par jour Rangari (2006)
Infection bronchique Plante entière Infusion : trois fois par jour Gopalachari & Dhar (1958)
Rhumatisme Plante entière Poudre avec de l’eau tiède ou du lait : deux fois par jour Shankar (1979), Jain & Tarafdar (1970)
Toux Plante entière Cendre de la plante avec du miel deux fois par jour Chopra (1933)
Maux de dents Plante entière Jus : trois fois par jour Rangari (2006)
Dysenterie, Diarrhée Plante entière Jus Srivastav S, Singh et al (2011)
Hémorroïdes Plante entière Jus Srivastav S, Singh et al (2011)
Rhumatismes Plante entière Jus Srivastav S, Singh et al (2011)
Furoncle Plante entière Jus Srivastav S, Singh et al (2011)
Affections cutanées Plante entière Jus Srivastav S, Singh et al (2011)
Pneumonie Racines Décoction : deux fois par jour Haerdi & Eingeborenosis (1964)
Astringences et troubles intestinaux Racines Deux cuillères à café de poudre le soir Quisumbing (1951)
Stomachique et digestif Racines Deux cuillères à café de poudre à prendre une fois le soir Chopra (1933)
Troubles menstruels Racines Extrait de racines à prendre le soir Singh & Singh (1981)
Lèpre Racines Poudre prise quotidiennement avec de l’eau Rao (1981)
Contraceptif Racines Pâte prise quotidiennement avec de l’eau Malhi & Trivedi (1972)
Astringent léger Racines Infusion dans l’eau, trois fois par jour Nadkari (2005)
Cendres mélangées à de l’eau Toux, ascite et anasarque Racines Nadkarni (2005)
Saignement lors de l’accouchement Racines Poudre prise deux fois par jour Dwivedi (2003)
Plaies syphilitiques Feuilles Jus mélangé à de l’opium, à prendre deux fois par jour avec de l’eau Nadkarni (2005)
Gonorrhée Feuilles Jus mélangé à de l’opium pris deux fois avec de l’eau Rangari (2006)
Affection intestinale Feuilles Jus de fruit pris avec de l’eau à l’heure du coucher Nadkari (2005)
Hémorroïdes Feuilles Jus de feuilles pris avec de l’eau à l’heure du coucher Nadkari (2005)
Furoncle, éruption cutanée Feuilles Jus de feuilles pris avec de l’eau à l’heure du coucher Nadkari (2005)
Premiers stades de la diarrhée et de la dysenterie Feuilles Décoction de feuilles en poudre prise deux fois par jour Nadarni (2005)
Contraceptif Feuilles Feuilles fraîches mélangées à du sucre de palme ou du poivre noir et de l’ail et transformées en pilules à prendre deux fois par jour Nadkarni (2005)
Expectorant Graines Graines crues prises avec de l’eau Nadkarni (2005)
Tonique cérébral Graines Graines crues prises trois fois par jour Mishra (1969)
Hémorroïdes hémorragiques Graines Graines crues prises deux fois par jour Mishra (1969)
Ménorragie (Écoulement du sang menstruel trop abondant) Fleurs Pâte de fleurs écrasées prise quotidiennement Rangari (2006)
Morsures de serpents Fleurs Broyé en pâte en usage externe Nadkarni (2005)
Maladies respiratoires Fruits Fruits immatures trois fois par jour Rangari (2006)

Source : « Achyranthes aspera Linn. (Chirchira) : A Magic Herb in Folk Medicine »

Photographie : Peter M Greenwood (îles Canaries)

Achyranthes aspera est également l’une des plantes médicinales les plus importantes du Népal. La plante entière est utilisée, mais les racines sont généralement considérées comme plus efficaces pour un large spectre d’utilisation. La plante et particulièrement ses racines sont notamment réputées pour leurs propriétés anti-inflammatoires et sont prescrites pour les rhumatismes, lumbago, douleurs osseuses et l’inflammation des organes internes.

En application externe, Achyranthes aspera est utilisée pour traiter les œdèmes, les furoncles et les éruptions cutanées, etc.

Les épis ou les graines broyés et réduits en pâte avec de l’eau, sont utilisés en cas de morsures venimeuses de serpents.

Les cendres de la plante sont appliquées pour les ulcères et les verrues.

Les feuilles écrasées sont frottées sur le dos douloureux pour soigner le dos tendu.

En bain et en lotions, cette décoction est favorable à la tonicité de la peau, notamment pour les pieds éprouvés par la marche.

Achyranthes aspera est aussi mentionnée dans les manuscrits de médecine traditionnelle chinoises.

- Le jus de feuilles est utilisé pour traiter les rhumes, la bronchite, l’asthme et la tuberculose

- La pâte de racine est appliquée comme hémostatique sur les plaies.

- La décoction de racine est utilisée pour les maux d’estomac et l’extrait aqueux pour les calculs dans la vessie.

Utilisation médicinales en Afrique

Achyranthes aspera est fait partie de nombreuses pharmacopées africaines.

Le document ci-dessous présentes les indications et préparations médicinales à base d’Achyranthes aspera recueillies dans les études ethnobotaniques recensées par la base de données Prélude

Études pharmacologiques

Propriétés identifiées

- analgésique
- immunomodulatrices
- cicatrisante
- hémostatique
- antiallergique
- cardiovasculaire
- néphroprotectrice
- hautement antioxydantes
- antiparasitaire
- anti-inflammatoire
- hypoglycémique
- hépatoprotectrice
- antipériodique, contraceptive et abortive
- purgative
- antipyrétique
- antifongique
- antidiabétique
- spasmolytique
- antiasthmatique
- astringent
- émétique
- antitumorale
- purgatives
- diurétique
- chimioprotectrice (diminue la toxicité ou augmente l’efficacité des chimiothérapies)
- antibactériennes sur Escherichia coli, Pseudomonas species, Citrobacter sp., Bacillus sp., Micrococcus sp. ; inhibitrice contre les bactéries gram négatives avec une concentration supérieures à 50µg/ml)
- inhibitrice de l’infiltration des leucocytes (en particulier les éosinophiles et les neutrophiles),

Pour aller plus loin :

Achyranthes aspera-An important medicinal plant : A review

« Pharmacological and Medicinal Uses of Achyranthes aspera »

- « Achyranthes aspera Linn. (Chirchira) : A Magic Herb in Folk Medicine »

« Review on Achyranthes aspera »

- « A Pharmacological Review on Achyranthes aspera »

« Achyranthes aspera : A Potent Immunostimulating Plant for Traditional Medicine »

- « Achyranthes aspera : A potent immunostimulating plant for traditional medicine »

- Potential Antibacterial and Antifungal Activity of Achyranthes aspera L.

Antioxidant Activity of Achyranthes Aspera Linn Stem Extracts

- « Antioxidant activity of Achyranthes aspera Linn stem extracts »

- « Antinociceptive evaluation of an ethanol extract of Achyranthes aspera (agadha) in animal models of Nociception »

- « An overview on indigenous knowledge of Achyranthes aspera »

- « Pharmacological studies on roots of Achyranthes aspera Linn »

Mis en ligne par La vie re-belle
 24/06/2021
 https://www.lavierebelle.org/achyranthes-aspera-umuhurura

 Documents

 _indications_et_preparations_medicinales_traditionnelles (...)
PDF 

Plantes de l’Afrique des Grands Lacs

Description des plantes adventices et cultivées en Afrique de l’Est et présentation de leurs propriétés et de leurs usages traditionnels et potentiels

Les articles 80

IMG: Pachyrhizus erosus : une liane tubéreuse prometteuse Pachyrhizus erosus, dont le nom le plus commun est Jicama est une l’une des plantes que les colons espagnols ont diffusé hors de leur aire d’origine origine (...)
Arbre à croissance rapide le papayer, fructifie au bout d’une année. Ses fruits mûrs, sont réputés pour leur vertus nutritionnelles. Mais on ignore souvent (...)
IMG: Zehneria scabra ou Melothria minutiflora - Umushishiro Nom botanique officiel : Zehneria scabra (L.f.) Sond.Synonyme : Melothria minutiflora Melothria scabra, Melothria punctata, Pilogyne minutiflora, (...)
IMG: Aspilia africana - Plante des hémorragies et des blessures Aspilia africana - Plante des hémorragies et des blessuresNoms botanique : Aspilia africana (Pers.) C.D.AdamsSynonyme : Aspilia latifolia Oliv. & (...)
IMG: Morus sp. - Iborore, Mûrier, Mulberry Le genre Morus comprend un grand nombre d’espèces et de variétés d’arbres. Le mûrier noir (Morus nigra L.) est une espèce d’arbres fruitiers originaire d’Asie (...)
IMG: Asparagus africanus Noms vernaculaires : Kinyarwanda : Umushabishabi Kirundi : Umusabe, Umunsabe (« qui se répand ») ; Imburabano Langues du Kivu : Kashasha, Hinyamigenge (...)
 La Vie Re-Belle | 2018 · 2021